top of page
  • Sophie-Ann

Comment bien se préparer avant la grossesse ?

La période qui précède la grossesse revêt une importance capitale pour s'assurer une expérience de maternité optimale, marquée par un minimum de complications et d’inconforts. En tant que doula et ostéopathe expérimentée, mon objectif est de vous accompagner tout au long de cette remarquable aventure de la maternité en vous guidant à travers les étapes cruciales de préparation.

préparer avant la grossesse

Corps Optimal et Préparation à la Grossesse :

corps et la grossesse, optimisation fertilité, grossesse saine, préparation grossesse

La grossesse est une période de transformation profonde pour votre corps. Dès le début de la conception, des changements significatifs se produisent et pas seulement dans votre ventre. Bien entendu votre utérus commence à grandir dès les premiers jours, mais ce n’est pas tout : la quantité de sang dans votre corps augmente, tout comme votre taux de respiration. Votre corps doit répondre à des besoins nutritionnels et en oxygène accrus pour soutenir la croissance du fœtus. Avant de concevoir, il est essentiel de vous assurer que votre corps est en pleine forme.


1. Une Base Saine :

La préparation à la grossesse commence par l'établissement d'une base solide. Consultez un professionnel de la santé pour un bilan complet de votre état de santé. Des tests médicaux et des analyses sanguines peuvent identifier d'éventuels problèmes de santé qui pourraient affecter votre grossesse, comme des carences en vitamines, un manque de globules rouge (anémie). Des conditions médicales préexistantes, comme le diabète ou l'hypertension, doivent être bien contrôlées. Des désordres digestifs tels que la constipation ou des ballonnements chroniques peuvent être dommageables pour la grossesse.

2. Alimentation Équilibrée :

Un régime alimentaire équilibré est essentiel. Assurez-vous de consommer une variété d'aliments riches en nutriments essentiels, notamment des vitamines B9, B12, du fer, du calcium, des protéines et des fibres. Les acides gras oméga-3, que l'on trouve dans les poissons gras, les noix et différentes graines, sont également nécessaire au développement du fœtus. Les suppléments de vitamines prénatales peuvent également être recommandés par votre professionnel de la santé.


3. La Cure Détox et identification des Toxiques :

L'augmentation de la préoccupation concernant la pollution environnementale rend essentielle la prise en compte de son impact sur la grossesse. Les toxines présentes dans l'air, l'eau et les aliments ont la capacité de s'accumuler progressivement dans votre organisme. C'est pourquoi il est judicieux d'envisager des cures de désintoxication AVANT de concevoir.

Les cures de désintoxication ont pour objectif de nettoyer votre corps des toxines qui se sont éventuellement accumulées dans des zones telles que la graisse, le foie ou les reins. Toutefois, il est crucial de comprendre que le processus de désintoxication peut amener ces toxines à circuler temporairement dans votre système sanguin avant leur élimination définitive. Par conséquent, si vous suivez une cure de désintoxication alors que vous êtes déjà enceinte, il existe un risque que le fœtus soit exposé aux dommages potentiels causés par ces toxines circulantes.


Pour cette raison, il est impératif de consulter un professionnel de la santé ou un naturopathe avant d'envisager une cure de désintoxication. Ils pourront évaluer votre situation spécifique et déterminer si une telle cure est appropriée, en veillant à ce qu'elle soit à la fois sûre et bénéfique pour votre état de santé général et votre future grossesse.


4. Exercice et Mouvement :

Maintenir une routine d'exercice appropriée est essentiel pour préserver la santé et la souplesse de votre corps.

La grossesse peut être moins éprouvante pour les femmes en meilleure condition physique. Les exercices doux, comme la marche, la natation et le yoga prénatal, peuvent être particulièrement bénéfiques.


5. Santé du Périnée :

Qu'est-ce que le périnée ?

Le périnée est une région musculaire qui soutient les organes pelviens, tels que la vessie, le rectum et l'utérus. Il joue un rôle essentiel dans le maintien de la continence urinaire et fécale, ainsi que dans le support de l'utérus en croissance pendant la grossesse.


Pourquoi doit-il être souple et adaptable ?

Le périnée doit être à la fois suffisamment souple et tonique. Souple : pour s'adapter aux changements corporels qui surviennent pendant la grossesse.

Tonique : pour soutenir la pression qu'exerce l'utérus qui grandit sur le périnée.

Bien entendu le jour de l'accouchement il est essentiel que ces muscles puissent se détendre et s'étirer pour accompagner ce processus naturel d'accouchement (afin d'éviter la déchirure). Il doit néanmoins être suffisamment tonique pour ne pas engendrer d'autres problèmes tels que les prolapsus.


Comment savoir si mon périnée est en bonne santé ?

  • Absence d'Incontinence : L'un des signes majeurs d'un périnée en bonne santé est l'absence d'incontinence urinaire, fécale ou de gaz.

  • Fréquence Urinaire Normale : Une vessie hyperactive, qui se manifeste par le besoin fréquent d'uriner, peut être liée à des problèmes de périnée trop tonique.

  • Absence de Douleurs Sexuelles : Les douleurs aux relations sexuelles peuvent être un indicateur de problèmes de périnée. Si vous n'éprouvez pas de douleurs qui limitent partiellement ou complètement la pénétration, cela suggère que votre périnée est en bonne santé.

  • Absence de douleur de coccyx : Le coccyx est soumis aux tensions de ces muscles, s'il existe trop de tension, le coccyx peut paraitre douloureux ou génant.

Est il pertinent de consulter un un professonnel de la santé pour évaluer le périnée avant une grossesse?

Il est recommandé de consulter un professionnel de la santé spécialisé en troubles gynécologiques, une sage-femme ou un kinésithérapeute pratiquant la rééducation du périnée. Ils peuvent vous fournir des conseils spécifiques à votre situation et vous guider dans des exercices de renforcement ou de détente du périnée. L'ostéopathie peut apporter une libération du bassin afin d'optimiser le fonctionnement du périnée.

Il est important de suivre des recommandations personnalisées pour garantir que votre périnée est prêt pour les défis de la grossesse et de l’accouchement.


préparer avant la grossesse


Santé Mental et émotionnel pendant la grossesse :

charge mental grossesse, stress et grossesse. gestion des émotions

Se préparer avant la grossesse ne se limite pas à la santé physique. Votre état émotionnel et mental joue un rôle tout aussi important. Pendant la grossesse, les fluctuations hormonales peuvent avoir un impact significatif sur vos émotions et le vécu de votre grossesse. Il est courant de ressentir des sautes d'humeur, des moments d'anxiété ou de tristesse, ainsi que des moments d’ambivalence entre joie de la grossesse et peur des conséquences du devenir maman.

Il est essentiel de comprendre que ces changements émotionnels font partie intégrante de la grossesse.


Est-ce que le bébé ressent les états émotionnels de la mère ?

Bien que la recherche soit en cours, il est possible que le fœtus puisse percevoir les signaux chimiques et hormonaux liés aux émotions maternelles. En effet, les hormones de stress, comme le cortisol, peuvent traverser la barrière placentaire et affecter le fœtus; tout comme les hormones de bien-être comme les endorphines ressenties lors de moment de bien-être.

Cela souligne l'importance de maintenir un environnement émotionnellement le plus stable possible pendant la grossesse.


Y a t’il un lien entre états émotionnels durant la grossesse et dépression du post partum?

Les états émotionnels pendant la grossesse, tels que l'anxiété, la dépression légère ou les sautes d'humeur, peuvent être des facteurs de risque pour le développement de la dépression du post-partum.

, Plusieurs raisons expliquent ce lien. Les changements hormonaux peuvent contribuer à l'instabilité émotionnelle. De plus, la grossesse elle-même peut être une période de stress émotionnel. De nombreuses femmes ressentent des inquiétudes liées à la santé du bébé, à l'accouchement, aux changements dans leur vie, et à leur rôle de mère. Cette anxiété pendant la grossesse peut perdurer et s'aggraver après l'accouchement, augmentant ainsi le risque de dépression post-partum. Le manque de soutien, les préoccupations financières, les difficultés relationnelles et le manque de sommeil peuvent également être des facteurs contribuant à ces états émotionnels de stress. Il peut être judicieux, si vous vous reconnaissez dans ces éléments, d'en discuter avec votre entourage ou avec des professionnels de la santé afin de revoir votre organisation ou trouver des solutions pour alléger ces charges mentales.


Comment Mieux Gérer Vos Émotions Pendant la Grossesse :

Gérer ses émotions pendant la grossesse peut sembler difficile, surtout lorsque l'on a d'autres enfants à s'occuper et/ou un quotidien bien rempli. Cependant, il existe des stratégies pour vivre en harmonie avec vos émotions et prévenir l'installation du stress. Voici quelques pistes à explorer :

  • Trouver ce qui vous apaise : Prenez le temps de découvrir ce qui vous procure un apaisement personnel. Il peut s'agir de moments de solitude au calme, de moments partagés en couple, ou de sorties entre amis. La lecture, la musique, le dessin, la marche, ou toute activité physique que vous appréciez peuvent également être des sources de réconfort. Passer du temps dans la nature ou simplement vous détendre et rêver peut être revitalisant.

  • Limiter les "obligations" auto-imposées : Faites le tri entre ce qui est réellement essentiel pour vous et ce qui l'est moins. Souvent, en réduisant le fardeau des obligations, vous pourrez retrouver un peu de temps et ralentir le rythme. Ce temps peut être mis à profit pour adopter un regard plus serein sur les aspects qui vous préoccupent. Vous pouvez également en discuter en couple ou avec un proche pour obtenir un soutien et des perspectives supplémentaires.

  • Être à l'écoute de vos questionnements : Vos doutes, craintes et peurs ne sont pas à prendre à la légère. Ils méritent votre attention et votre respect. Prenez le temps de les reconnaître et de les accepter, sans vous juger. C'est un premier pas important pour prendre soin de vous. Une émotion même désagréable à vivre vous communique un message, il est intéressant de le comprendre.

En étant attentif et bienveillant envers vous-même, vous pouvez découvrir vos propres ressources pour mieux vivre avec les émotions de la grossesse. Progressivement, vous gagnerez en confiance en vous. Si vous trouvez que c'est trop difficile à gérer seul, n'hésitez pas à demander de l'aide et à rechercher un soutien pour vous sentir mieux. Vous n'êtes pas seul dans ce voyage, et il est parfaitement acceptable de solliciter une assistance lorsque cela est nécessaire.



En résumé, la préparation à la grossesse commence par une évaluation de votre santé, une alimentation équilibrée, la détoxification de votre corps, et l’élimination des sources de toxiques dans votre environnement et une routine d'exercice physiques et de détente adaptés.

En veillant à votre bien-être général, vous créez les conditions idéales pour une grossesse saine et harmonieuse, avec moins de risques de complications. Il est crucial de travailler en étroite collaboration avec des professionnels de la santé formés pour garantir votre préparation à la grossesse.

Votre bien-être émotionnel et mental est tout aussi important, et il est essentiel de trouver des moyens de gérer vos émotions tout au long de cette belle aventure. Prendre soin de vous est le premier pas vers une maternité épanouie et saine.


Comments


Commenting has been turned off.
bottom of page