top of page
  • Sophie-Ann

Journée nationale de lutte contre le syndrome du bébé secoué : 5 avril.


syndrome du bébé secoué, dépression post-partum, fatigue parental, ostéopathie dépression post-partum, ostéopathie post accouchement, rebozo, serrage de bassin, prendre soin de soi, ostéopathe 44 et 49, doula post-partum

Le syndrome du bébé secoué est une tragédie qui affecte de nombreux nourrissons chaque année. Ce type de traumatisme crânien survient lorsqu'un bébé est secoué violemment, provoquant des lésions cérébrales graves. Nous allons explorer les causes, les conséquences dévastatrices et les moyens de prévention de ce syndrome.


Qu'est-ce que le syndrome du bébé secoué?

Le syndrome du bébé secoué est une forme de traumatisme crânien qui survient lorsqu'un bébé est secoué violemment.

Le cerveau du nouveau-né étant plus petit que sa boite crânienne, en étant secoué, sa tête subit un mouvement brusque et rapide d'avant en arrière ou de côté, ce qui peut provoquer un impact de son cerveau contre la boite crânienne. Ce geste peut entraîner des lésions cérébrales graves telles que des hémorragies, des hématomes entrainant des lésions cérébrales plus ou moins diffuses. Ces dommages peuvent perturber les fonctions normales du cerveau, entraînant des conséquences allant de déficits cognitifs et moteurs à des incapacités permanentes, voire à la mort.


Ces gestes sont souvent associé à des moments de frustration ou de colère de la part du secoueur, qui peut être incapable de calmer les pleurs du bébé. Il est crucial de comprendre que secouer un bébé, même une seule fois, peut avoir des conséquences dévastatrices et irréversibles. Les effets du syndrome du bébé secoué peuvent être catastrophiques pour la santé et le bien-être du bébé, ainsi que pour la vie de la famille et de l'entourage. C'est pourquoi il est essentiel de sensibiliser à cette question et de fournir un soutien adéquat aux parents et à l’entourage du bébé pour prévenir de tels actes tragiques.


Quelles en sont les conséquences?

Les conséquences peuvent inclure des lésions cérébrales irréversibles, des handicaps physiques et mentaux permanents, voire la mort.


Voyons ce sujet à travers quelques chiffres :

  • Environ 1 bébé sur 4 secoué succombe à ses blessures, ce qui souligne l'extrême gravité de ce type de traumatisme.

  • Plus de 80 % des enfants secoués souffrent de lésions cérébrales graves, avec environ 70 % présentant des séquelles permanentes. Ces chiffres mettent en lumière l'ampleur des conséquences potentielles du syndrome du bébé secoué et l'importance de prendre des mesures pour prévenir de tels actes.

Les conséquences peuvent aller de lésions cérébrales irréversibles à des handicaps physiques et mentaux permanents, voire à la mort.

Ces lésions peuvent entraîner une variété de conséquences dévastatrices, telles que des troubles du développement, des troubles de la motricité, des problèmes de développement cognitif, des retards dans le langage et la communication, ainsi que des troubles du comportement mais aussi la mort du bébé.


Et le secoueur dans tout ca ? Les conséquences de ces actions ne se limitent pas à l'enfant secoué. Les parents et les soignants qui commettent ces gestes peuvent également subir des conséquences dévastatrices, notamment des troubles émotionnels graves tels que la culpabilité, la honte et la dépression ou encore des poursuites judiciaires, des peines de prison.


Comment prévenir ces gestes ?

Pour prévenir ces gestes, il est essentiel de sensibiliser les parents et les soignants aux dangers du syndrome du bébé secoué et de leur fournir des ressources pour faire face aux moments de stress et de frustration.

Tout d'abord, il est important de se familiariser avec ce danger :

  • Rappelons que secouer un bébé, même une seule fois, peut avoir des conséquences graves et irréversibles.

  • N’oublions pas que ce geste peut arriver à TOUT LE MONDE, même au parent le plus aimant, ou la nounou la plus emphatique!

  • Un autre point important a souligner : avec un nouveau-né il est normal de se sentir dépassé par les pleurs du bébé et qu'il est important de demander de l'aide lorsque cela devient accablant!

Lorsque les parents se sentent dépassés par la situation de pleurs incessants de leur bébé, il est recommandé de prendre quelques minutes pour se calmer. Sortir de la pièce où se trouve le bébé pour prendre l'air, faire quelques exercices de relaxation ou de respiration profonde peut aider à apaiser les émotions intenses. Il est également important de demander de l'aide à un voisin, à un ami ou à un membre de la famille si nécessaire. Il n'y a aucune honte à demander de l'aide, et cela peut être crucial pour éviter des actions regrettables.

Il est crucial de rappeler aux parents qu'il est normal de se sentir dépassé par la parentalité et qu'il n'y a pas de culpabilité à ressentir. La parentalité peut être une épreuve difficile, et il est important que les parents se donnent la permission de demander de l'aide et de prendre soin d’eux-mêmes !

En tant que professionnels de la santé, il est également important d'être vigilant à ces questions et d'accueillir la parole des parents en détresse. Les professionnels de la santé doivent être prêts à poser des questions sur le bien-être des parents et à offrir un soutien émotionnel et pratique lorsque nécessaire. En travaillant ensemble pour sensibiliser, soutenir et prévenir, nous pouvons aider à protéger la santé et le bien-être des nourrissons et des familles.



Comment savoir si mon bébé a le syndrome du bébé secoué ?

Les signes du syndrome du bébé secoué peuvent inclure des vomissements, des convulsions, des difficultés respiratoires, une irritabilité extrême, des lésions cutanées ou des ecchymoses, un tonus musculaire anormal, une somnolence ou un changement de niveau de conscience.

Tout comportement inhabituel de votre bébé (signes décrit ci-dessus), ainsi que toute situation étrange ou préoccupante impliquant la personne qui le garde, peuvent nécessiter une consultation médicale d'urgence. Dans de telles circonstances, il est recommandé de contacter immédiatement le SAMU pour obtenir une assistance pédiatrique appropriée.


Conclusion : Sensibiliser sur le Syndrome du Bébé Secoué

Il est crucial de sensibiliser sur les dangers du syndrome du bébé secoué et de fournir un soutien adéquat aux parents et aux soignants. Les conséquences de ces actes peuvent être irréversibles et dévastatrices pour la santé et le bien-être des nourrissons, ainsi que pour la vie de la famille. En travaillant ensemble pour sensibiliser, soutenir et prévenir, nous pouvons contribuer à protéger les enfants et à créer un environnement sûr et aimant pour leur croissance et leur épanouissement. En cas de doute ou de situation préoccupante impliquant un bébé, il est essentiel de contacter immédiatement le SAMU pour obtenir une assistance médicale appropriée.


Pour plus de rensignements :

Comments


bottom of page