top of page
  • Sophie-Ann

La Traverser le Deuil Périnatal : Comment aider quelqu'un qui a perdu son bébé ?


deuil périnatal, mort bébé, accompagnement deuil périnatal nantes  orée d'anjou, ancenis, MFIU, malformation, IVG, IMG, jumeau, prématurés, fausse couche, arret de grossesse

Le deuil périnatal est une expérience bouleversante et unique pour chaque famille.

Cet article aborde les besoins spécifiques des parents après un deuil périnatal, comment gérer les dates anniversaires, le rôle des autres enfants, et comment aborder les grossesses futures.


Des Proches Vivent un Deuil Périnatal, De Quoi Un pourraient-ils avoir Besoin ?

Chaque personne vit le deuil différemment. Bien souvent les parents ne savent pas de quoi ils ont besoin ou envi, ils sont sidérés, submergés par tant de douleur.

Voici quelques suggestions pour vous aider à identifier les besoins des parents en deuil périnatal et les soutenir dans cette période difficile. Il est essentiel de proposer ces idées à la personne endeuillée sans jamais imposer votre point de vue.


Besoins Émotionnels

  1. Reconnaissance de la Perte : Valider et reconnaître la vie du bébé, même si elle a été brève.

  2. Expression des Émotions : Avoir la possibilité de pleurer, de parler, de crier, ou de se taire selon ses besoins.

  3. Ecoute, présence : Recevoir du soutien de la part de proches est un cadeau inestimable. La plupart des personnes vivant cette situation, ne souhaitant pas de conseils, simplement de pouvoir exprimer leurs ressentis.


Besoins Pratiques

  1. Aide Quotidienne : Soutien pour les tâches quotidiennes comme le ménage, les courses, et la préparation des repas.

  2. Gestion des Objets du Bébé : Aide pour décider quoi faire avec les affaires du bébé (chambre, vêtements, jouets), ou même proposer de faire des devis pour des cérémonies d’enterrement (les parents choisiront ensuite celui qui leur convient le plus).


Besoins Relationnels

  1. Communication : Encourager une communication ouverte avec le partenaire et les autres membres de la famille. Oser nommer le bébé si les parents sont d’accord.

  2. Soutien du Couple : Travailler ensemble pour surmonter la perte, en reconnaissant que chaque partenaire peut vivre le deuil différemment.

  3. Ecoute emphatique : avec le moins de commentaires possibles, conseils.


Besoins de Reconnaissance

  1. Nommer le Bébé : Donner un nom au bébé pour reconnaître son existence.

  2. Créer des Souvenirs : Garder des objets, des photos, ou des souvenirs en l’honneur du bébé.


Besoins de Commémoration

  1. Rituels : Participer à des rituels ou des cérémonies pour honorer et se souvenir du bébé.

  2. Dates Importantes : Se préparer et trouver des moyens de commémorer les dates anniversaires (naissance, décès, conception).


Besoins Psychologiques

  1. Soutien Psychologique : Consulter un thérapeute ou un conseiller spécialisé en deuil périnatal.

  2. Groupes de Soutien : Rejoindre des groupes de soutien pour rencontrer d'autres parents ayant vécu une expérience similaire.


Besoins Physiques

  1. Prendre Soin de Son Corps : Accorder de l’attention à son corps par des soins tels que l’acupuncture, la sophrologie, ou les massages. Qu’il s’agisse d’un arrêt de grossesse précoce ou une mort in-utéro ou encore un décès lors de l’accouchement, la mère a vécu les changements hormonaux de la grossesse, elle vit donc un post-partum sans son bébé (monté de lait, chute des hormones…), prendre soin d’elle est important.

  2. Équilibre Nutritionnel : Rappeler aux parents de manger peut s’avérer parfois une aide essentielle.


Besoins Spirituels

  1. Ressources Spirituelles : S’appuyer sur ses croyances ou pratiques spirituelles pour trouver du réconfort.

  2. Temps pour la Réflexion : Prendre du temps pour la méditation, la prière, ou toute autre forme de réflexion spirituelle.


Besoins d'Autonomie

  1. Respecter Son Propre Rythme : Reconnaître que le deuil est un processus unique et prendre le temps nécessaire pour le traverser.

  2. Prendre des Décisions Personnelles : Laisser libre le/les parents de prendre ses propres décisions concernant les commémorations, les souvenirs, et les rituels sans pression extérieure.


Connaître et Reconnaître Vos Limites

Accompagner un proche dans son Deuil, alors que vous le traversez aussi est difficile.

Il est important de connaître vos limites lorsque vous soutenez une personne endeuillée. Si accueillir ses émotions vous semble difficile, n’hésitez pas à lui en parler. La personne endeuillée comprendra que vous aussi traversez des émotions. Vous pourrez alors offrir votre aide d'une autre manière ou à un autre moment. L’essentiel est de vous respecter vous-même pour pouvoir réellement aider l’autre.

Reconnaître vos propres limites est crucial. Il est tout à fait acceptable d’avouer aux parents en deuil que vous ne savez pas toujours quoi dire ou quoi faire pour les aider. Il vaut mieux admettre vos limites plutôt que de les laisser seuls, ce qui pourrait être perçu comme un abandon. En étant honnête et en montrant votre présence, même imparfaite, vous offrez un soutien précieux et authentique.


Comment gérer les dates anniversaires, les autres enfants de la fraterie ?

Gérer les Dates Anniversaires

Les dates anniversaires, telles que la naissance, le décès ou la conception de ce bébé, l’annonce de maladie… peuvent être particulièrement difficiles, surtout si elles sont passées sous silence. Voici quelques suggestions pour les traverser (toujours en accord avec le parent) :

  • Créer un Rituel Avec les Parents : Allumer une bougie, planter un arbre, ou écrire une lettre à votre bébé peuvent être des moyens de commémorer ces dates importantes.

  • Proposez au parent de Prendre une Journée de Repos : et partagez ce temps avec les parents pour apporter un peu de réconfort.

  • Faire une Activité en Plein Air : Passer du temps dans la nature, peut-être en visitant un lieu spécial, peut aider à se sentir connecté et apaisé.


Les Autres Enfants

Les autres enfants peuvent être affectés par la perte. Voici quelques façons de les soutenir:

  • Parler Ouvertement : Proposez aux parents d’en discuter avec l’ainé si cela leur est trop difficile. En adaptant les termes en fonction de l’âge, vous pouvez lui Expliquer que c'est normal d'être triste et qu'ils peuvent exprimer leurs émotions.

  • Inclure dans les Rituels : Permettez-leur de participer aux cérémonies commémoratives si ils le souhaitent.

  • Soutien Professionnel : Considérer une thérapie pour enfants peut être bénéfique pour les aider à comprendre et à gérer leur propre deuil.

  • Soutien par des livres : Il existe des livres adaptés aux enfants qui peuvent les aider à vivre leur deuil eux aussi.


Aborder les Grossesses Suivantes

Les grossesses suivantes après un deuil périnatal peuvent être teintées d'anxiété et d'émotions contradictoires ou au contraire de désinvestissement. Votre soutien est tout aussi important.

  • Soins Préventifs Accrus : Selon l’histoire de la grossesse précédente, le suivi de la nouvelle grossesse sera peut-être plus suivi d’un point de vu médical, ce qui peut être source de stress, n’hésitez pas à proposer d’en discuter ou d’accompagner aux rdv.

  • Soutien Émotionnel : La nouvelle grossesse peut faire réémerger des émotions difficile, vous pouvez continuer de soutenir le parent dans ses ressentis.

  • Créer de Nouveaux Souvenirs : Proposez à votre manière de célébrer cette nouvelle vie, tout en continuant d'honorer ce bébé perdu mais en créant de nouveaux souvenirs joyeux.


Conclusion

Traverser le deuil périnatal est un chemin unique pour chaque parent. Il est important de reconnaître leurs besoins spécifiques, et pour les accompagner de reconnaitre vos besoins et limites.

En tant qu'ostéopathe spécialisée, je suis là pour vous accompagner dans ce processus, offrant des soins et des ressources adaptés à vos besoins (parent endeuillé ou proche de ces parents endeuillés) . N'hésitez pas à me contacter pour plus d'informations ou pour prendre rendez-vous.


Laisser du temps au deuil… Chaque intention compte. Osez en parler avec les parents.

Comments


bottom of page